1,40 m, et 9 kilos : des mensurations inhabituelles pour ce nouveau recrutement au CHU de Rouen. Un nouvel arrivant qui porte le nom d’un message fort en signification au service pédiatrie dans lequel des dizaines d’enfants sont accueillis chaque jour. HOPE est la création de la start-up rouennaise Event Bots, particulièrement fière de contribuer au bien être thérapeutique des petits pensionnaires de l’établissement, non seulement en diminuant considérablement leur stress pendant les soins mais aussi en soutenant le personnel médical. HOPE, le robot humanoïde aux couleurs joyeuses et dynamisantes (pop-art) égaye le quotidien du centre hospitalier de Rouen qui, conquis par les premiers résultats, a déjà mis en place la venue d’un second robot dès septembre prochain.

 D’une part il est souvent reproché aux jeux vidéos leur violence, leur irréalité, leur mauvaise influence sur les jeunes, notamment en termes de culture et de communication, d’ouverture sur le vrai monde. D’autre part de nombreux sujets d’enseignement font l’objet de « jeux sérieux » ou les ressorts ludiques sont appelés à la rescousse pour transmettre un savoir. Or le public, lui, a choisi, malheureusement pourraient déplorer les uns, car il se vend plus de « Call of Duty » que des « Enquête à Versailles II : avec Vauban »…

Les 22 et 23 octobre 2016, FrancoGrid, le Metavers 3D Francophone Libre, participait à la Fête de la Science sur le Village des Sciences et de l'Innovation au Palais des Congrès d'Antibes Juan-les-Pins. Invité par l'association SLV, Sports Loisirs Voyages, Seb Mas, aka ssm2017 Binder, et président de l'association FrancoGrid, a proposé aux participants, jeunes et moins jeunes, une visite de régions virtuelles à l'aide d'un Oculus Rift. Un voyage au coeur de la 3D !

Francogrid Fête de la Science 2016

Apprendre à coder en Python avec MinecraftApprendre la programmation informatique aux enfants est très à la mode. Du Mooc Class Code à « En avant vers le futur »  (des étudiants d’Epitech), nombreuses sont les initiatives qui visent à former nos jeunes têtes blondes et moins blondes à la programmation. Effet de mode ou vague de fonds ? L’avenir nous le dira mais il est vrai que derrière les activités humaines du 21e siècle (jeux vidéo, appli mobile, objets connectés, achat en ligne, réseaux sociaux, drones…) se cachent des quantités de lignes de code sans lesquelles nous ne ferions pas grand chose. Ou autre chose. Aujourd’hui, amener les jeunes à mieux comprendre leur univers en leur expliquant comment il fonctionne grâce au codage informatique semble être indispensable, tout au moins utile. Il n’est donc pas surprenant que les éditions Eyrolles publient l’ouvrage « Apprendre à coder en PYTHON avec MINECRAFT dès 10 ans », une traduction d’un livre de Martin O’Halon et David Whale.