Facebook Twitter Google + Flickr Netvibes Flux RSS

Le robot intelligent ne pourra pas tout faire !

Aujourd’hui, l’Intelligence artificielle se déploie partout. Surtout en entreprise. Stéphane Roder, CEO et Fondateur de AI Builders, nous explique l’intérêt qu’il voit à l’intrusion des algorithmes dans le monde du travail.

Pourquoi faire appel à l’Intelligence Artificielle en entreprise ?

« La transformation digitale se traduit par le développement de nouveaux algorithmes qui servent à modéliser l’environnement des entreprises, du comportement des clients aux aléas des marchés. Dans quel but ? Pour aider les responsables à prendre des décisions, produire des recommandations aux clients, optimiser les coûts opérationnels des entreprises... »

Mais concrètement, que peut faire l’IA ?

« L’Intelligence artificielle et ses algorithmes vont réaliser des tâches que les entreprises ne peuvent pas réaliser elles-mêmes. Par exemple, l’analyse complète des 200 catégories d’achats d’une entreprise est impossible et seulement de 5 à 10 d’entre elles sont réalisés en général, mobilisant 6 mois à un an d’un personnel à temps complet. Ou nécessiterait de faire réaliser un audit important. L’IA peut faire ce travail et permettre ainsi à l’entreprise d’acheter au bon prix ses produits et ses prestations. Autre exemple, cette société d’autoroute qui avait des difficultés à reconnaître certaines catégories de véhicule en fonction de la hauteur des remorques. Il était compliqué de les tarifer correctement et cela nécessitait un traitement à la main. Le problème a été résolu avec une IA qui analyse les images des véhicules. Nous savons maintenant où les algorithmes sont efficaces. En deux ou trois mois nous pouvons mettre en place des outils d’intelligence artificielle qui vont aider l’entreprise. »

La machine intelligente va donc remplacer le salarié ?

« Non ! Dans le cas de la société d’autoroute, un humain n’a pas été remplacé. Mais une tâche ingrate a disparu. Ce n’est donc pas au détriment des personnes, des salariés. Les métiers et les fonctions qui seront impactés négativement par le développement de l’IA seront donc les moins intéressants, les plus pénibles. Et d’autres, plus qualifiés se développeront. Si l’Intelligence artificielle est capable d’automatiser des tâches simples, elle est incapable de digitaliser tout un processus complexe ! Le « robot intelligent » ne pourra pas tout faire ne serait-ce que parce qu’il ne peut reproduire que des tâches qui prennent à l’homme moins d’une seconde... »

Vous pensez même que ces nouvelles technologies créeront de l’emploi ?

« Oui, certainement. Si de nombreux emplois sont automatisés, l’entreprise aura l’opportunité de développer de nouvelles fonctions. Sa structure et son organisation sont appelées à évoluer, notamment en rapatriant en interne des fonctions qui ont été externalisées, voire délocalisées, comme le traitement des factures ou la paye. L’automatisation des traitements par de l’IA rendra ce retour possible, les sociétés reprendront la maîtrise de ces tâches et, du même coup, génèreront des données de meilleure qualité, exploitables aussi par l’entreprise. »

Dans ce paysage, comment se positionne AI Builders que vous dirigez ?

ai builders logo« Les entreprises, y compris les PME, doivent comprendre les retours sur investissement qu’elles peuvent attendre de données de très bonne qualité couplées à des outils d’Intelligence artificielle. C’est ce que se propose de faire AI Builders en répondant aux questions : quels sont les gisements de gain de productivité ? A quel endroit de votre chaîne de valeur les outils IA sont-ils pertinents ? Comment augmenter la qualité des produits et la productivité de l’organisation ? Nous sommes maintenant en mesure de faire la liste de tous les potentiels que peuvent offrir les outils d’IA pour une entreprise. »

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Si des images de ma galerie FLICKR vous intéressent, contactez-moi.
Aller au haut